La RDC et les NTIC : quand, où et comment ?

Thème 2
Quand, où et comment pourraient être utilisées les nouvelles technologies de l’information et des communications ; quel impact pouvons-nous en attendre ?

Chers lecteurs, chers amis des NTIC, nous voici à notre deuxième thème de la rubrique : la RDC et les NTIC.
Notre pays, en plein processus électoral, n’a d’autre choix que de tout mettre en œuvre pour que les prochains choix des mandataires publics de haut rang aboutissent à la mise en place des hommes et des femmes dignes, à la hauteur de l’ouvrage se trouvant sur la table de travail nationale.
S’il ne peut en être ainsi, comme certains le pressentent à tort ou à raison, il conviendra que la période post électorale se caractérise par une information plus saine et des échanges plus fluides entre les acteurs du développement du Congo : les congolais eux-mêmes d’abord, à ce qu’il nous semble ; et, ceux-ci et leurs partenaires ensuite.

Ceux qui ne maîtrisent ni les données de terrain ni la politique internationale ne peuvent pas développer des stratégies efficaces, ne savent pas être compétitifs sur le plan politique, sur le plan diplomatique,  sur le plan économique, sur le plan social.
C’est donc au Congo et à l’extérieur du Congo que nous nous devons de mettre les batteries en marche, pour disposer des outils appropriés, savoir les utiliser, et même, savoir les créer pour la production, le traitement et les échanges des données en quantité toujours croissante, dont nous avons besoin pour relever le défi qui est nôtre.
Peut-on se poser la question de l’heure ?  Il est plus que tard !  Nous devrions tous, en lieu et place des prières à jeun, décréter des journées et des nuits de travail pour maîtriser, non seulement l’information matérielle et temporelle, mais aussi l’information qui se rapporte à immatériel et à l’extratemporel…
Les technologies à acquérir pour utilisation efficiente doivent couvrir l’ensemble de nos besoins : la production de l’information utile, le traitement de l’information brute pour produit une marchandise vendable à l’intérieur comme à l’extérieur de notre territoire, le transport au sein de notre territoire et entre notre territoire et le monde extérieur des paquets de données recherchés ailleurs.
Pour ce faire, nous ne voyons pas d’autre voie que le montage, à divers niveaux : locaux, régionaux et nationaux, de véritables stratégies, petites, moyennes et grandes, de maîtrise et d’utilisation des nouvelles technologies de l’information et des communications.  Le contenu d’un projet particulier, endogène, dépendra, de l’idéal poursuivi par le groupe cible, de l’investissement propre au groupe et de sa capacité à mobiliser des ressources extérieures.  Dans un prochain thème nous traiterons des techniques pouvant permettre à un groupe quelconque d’évaluer ses capacités d’autofinancement et ses capacités de mobiliser des ressources externes au groupe.
Les conséquences de cette démarches seront multiples : une révision de notre politique de formation de spécialistes de l’information, de notre politique de production, de traitement, de transport et de commercialisation de l’information…  Que d’emplois générés, comme par un coup de baguette magique !  Et pour la dictature : c’est la mort assurée dans les années suivant notre engagement !  Sur le plan social, avec des hommes et femmes mieux informés et mieux formés, quelle facilité de communication gagnée ?
Des animateurs patriotes et capables sont le gage du succès de ce vaste projet : du niveau local jusqu’au niveau national !  Bonne chance à ceux qui sont déjà à l’ouvrage et malheur à ceux qui, délibérément, se refuse tout changement d’attitude et de comportement !
Notre ami et compatriote, Lambert Ngoi, publie une version audio de cette rubrique hebdomadairement sur Congonet Radio (http://www.congonetradio.com).
Bonne semaine à tous !
 

 
 

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

Ingénieur civil électricien de l'orientation électronique Président de l'ASBL Echanges Afrique-Europe
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s