Qui est responsable ?

[12:49:26 AM] GPAU : Toujours chez ton frère ?

[4:05:51 PM] LT : le m23 vient de destituer son chef politique jean marie Runiga, et bientôt la criminalité à l´est de la RDC

[4:09:16 PM] GPAU : Non !

[4:11:13 PM] LT : il y a déjà des prises des positions de part en part

[4:11:17 PM] GPAU : Makenga n’est pas l’acteur principal dans le malheur de l’Est ! Il s’est trompé comme plusieurs. Que le M23 le destitue ou pas, le problème principal restera : ce n’est pas par une rébellion que nous allons résoudre nos problèmes, nous congolais, non plus que les changements dans le M23 n’amélioreront pas notre relation au Rwanda ou à l’Uganda ou encore aux autres pays limitrophes du nôtre !

[4:12:45 PM] GPAU : La solution élégante au problème congolais c’est le Projet 2014 qui la propose :

se mettre autour d’une table, nous tous, congolais de l’opposition, pour décider de ce que nous voulons faire de la RDC et de la manière dont nous voulons le faire !

[4:19:46 PM] LT : Ah, là j´espère vous avez atteint le sommet du problème de la lutte de libération en RDC et non le vrai problème congolais, qui est tjrs pendant …Pour une lutte de libération contre l´imposture, l´opposition politique congolaise doit se mettre autour d´elle-même..

[4:23:25 PM] GPAU : Ce constat est stérile et date de 53 ans. Nous sommes divisés depuis bien avant l’arrivée du colonisateur !

Pour être uni, nous devons nous y décider et nous y mettre. Tu le sais.

La question aujourd’hui est : nous de la diaspora et vous de l’intérieur de la RDC, que faisons-nous pour l’unité des congolais afin de débouter les ennemis du Congo de notre territoire ?

Le Projet 2014 propose que nous nous mettions autour d’une table pour résoudre nos nombreux problèmes !

De notre réaction dépend la réaction du Père, LT. Que personne ne te trompe !

[4:29:56 PM] LT : mukubwa, nous chevauchons sur un terrain impraticable jusque-là ! Le á ce niveau devient la question de savoir pourquoi notre constat de l´opposition qui constitue à s´asseoir autour d´une table pour mener notre lutte de libération demeure-t-elle continuellement stérile comme vous le préconisez ?

[4:32:37 PM] LT : le nœud du problème est de savoir justement pourquoi toutes les tables autour desquelles les différentes oppositions politiques congolaises ne se sont tjrs pas avérées satisfaisantes ?

[4:35:13 PM] LT : cette question constitue même la réponse de libération du Congo si et seulement si les oppositions congolaises s´y penchent…car son vrai débat sincère est une victoire déjà consommée

[4:37:56 PM] GPAU : Les tables rondes dont tu parles, en attendais-tu quelque chose de bon ?

[4:38:13 PM] GPAU : Sinon, pourquoi te pose-tu cette question ?

[4:38:53 PM] GPAU : Les politiciens congolais ont peur de la table ronde à laquelle je les convie pour plusieurs raisons :

[4:39:01 PM] LT : Pour ma part, mukubwa , je vous aviez expédié ma refléxion à ce sujet en responsabilisant même dans mes propositions, l´EAE ASBL Bruxelles à prendre le courage dee réunir tous les díddidents de la diaspora afin de les ramener á l´unissons

[4:39:29 PM] LT : mukubwa, nous évitons de nous répéter…

[4:41:35 PM] GPAU : 1. ils sont les mains souillées du sang congolais ou étrangers

2. pour la plupart, hors mis leur compromission, ils ne sont pas compétents : ils sont sans visions et sans capacités personnelles de mener une troupe politique démocratiquement gagnante

3. ils savent que la table ronde à laquelle je les invite ne ressemble pas à celle que tu évoque :O

[4:42:50 PM] GPAU : Ici, ils n’auront que des morceaux durs à traiter avec honnêteté intellectuelle ; chose qu’ils n’aiment pas et dont, forcément, ils ne sont pas capables…

[4:43:22 PM] GPAU : La question importante est donc : quoi faire, si telles sont les choses, si telle est la réalité politique congolaise ?

[4:46:48 PM] GPAU : 1. la balle est renvoyée au peuple congolais qui a élu ces hommes, qui les entretien, qui les promeut, malgré leurs forfaits, nonobstant leur trahison de la nation. Est-ce là dire que le peuple soit complice ? Oui ! Les congolais sont complices des dictateurs, de traîtres et même des imposteurs ! Pour preuve ? Combien n’ont-ils pas aplaudi Kasavubu, Lumumba, Mobutu, Kabila et Kanambe ? Quelle proportion s’est-elle jamais répentie ?

[4:50:18 PM] GPAU : 2. tant que le peuple est lui-même, souverain primaire, pourri, que peut-il se faire ? Cher, LT ; notre Dieu n’est pas comme leurs dieux. Il nous a créé libre et nous convie aujourd’hui à nous répentir, pendant le temps de sa patience. Pour nous faire comprendre nos égarement, il a permis que les ugandais, les rwandais, les burundais, les tanzaniens, les belges, français et les autres nous marchent dessus comme sur de la paille !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

Ingénieur civil électricien de l'orientation électronique Président de l'ASBL Echanges Afrique-Europe
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s