Erreurs à éviter !

Qui nous persécute, nous congolais ?  L’Uganda et le Rwanda ?  Pourquoi ?  Comment ?  Nous ne pouvons le comprendre correctement que si nous nous engageons dans une étude sérieuse de notre histoire ; cette histoire qui était nôtre et que nous laissons les autres faire à notre place, avec notre sang, nous congolais et les étrangers que nous avons accueillis sur notre territoire !

—————————————————
[13:52:57] CC: salut, papa je viens d’arriver a Nairobi, je crain pour ma securitE a Goma.

[13:58:32] GPAU: Ah bon ?

[13:58:46] GPAU: Tu n’as pas tué quelqu’un j’espère !

[13:59:05] GPAU: Et là au Kenya, ça va ?

[13:59:16] GPAU: Tu es plus en sécurité qu’en Uganda ?

[14:01:58] CC: oui, car les gens qui nous solliciter pour entrer dans leur mouvement criminel son aujourd’hui le maitre du terrain M23 Makenga a qui nous avons refuser avec force et Ouganda c’est leur terrain alors je decide de venir ici au Kenya

[14:06:20] GPAU: Ah !

[14:07:27] GPAU: As-tu été membre du M23 à un moment donné ou pas ? C’aurait-été une erreur grave !

[14:07:44] GPAU: Moi, je vous ai toujours déconseillé les rebellions !

[14:08:14] GPAU: Elles n’amènent ni la paix ni la prospérité !

[14:09:44] GPAU: Où as-tu vu une rebellion amener la paix ou la prospérité ? Cite un seul pays au monde où une rebellion a amené la paix ou la prospérité ?

La rebellion contient les germes de l’insécurité et de la pauvreté !

[14:09:58] GPAU: Toute rebellion est ainsi faite !

[14:10:12] CC: non je ne jamais ete membre du M 23, seulement les congolais perdu dont nous avons travailler avant dans la Police Nationale Congolaise qui voulaient que nous y allons avec eux quand on a pa voulu ils nous trouver moins bon pour eux

[14:10:54] CC: Et nous sommes mal vu par eux nous qui avos refuser leurs offre

[14:15:19] GPAU: Tu as travaillé dans la police pendant combien de temps ?

C’était une erreur ! Un patriote ne travaille pas pour une police sous contrôle d’un imposteur, fut-il de sa gente !

C’est normal que vous soyez mal vu par eux : le gouvernement et les rebellions de la RDC travaillent suivant les mêmes logiques.

En tant que policiers en RDC tu a été amené à brutaliser tes propres frères ! Ce qui n’est pas acceptable.

Je vous ai toujours dit que quand vous aimer la RDC, vous ne pouvez pas vous engager dans des projets qui ne visent ni la sécurité ni la prospérité du congolais.

Que vas-tu faire maintenant, puisque, d’une manière ou d’une autre, tu as probablement des comptes à rendre à la nation ?

[14:15:33] GPAU: acceptable.

Je vous ai toujours dit que quand vous aimer la RDC, vous ne pouvez pas vous engager dans des projets qui ne visent ni la sécurité ni la prospérité du congolais.

Que vas-tu faire maintenant, puisque, d’une manière ou d’une autre, tu as probablement des comptes à rendre à la nation ?

[14:19:08] CC: je fait quatre ans, et c’est apres que je suis renu compte que j’avais commis une grande erreur de travailler pour ce gouvernement mais je me suis dit de ne jamais travailler pour ce dernier ni entrer dans un quelconque rebellion voila que je dois rester ici au kenya.je ne pas des compte a rendre a la nation a moins que vous me le dites

[14:20:20] CC: comme vous c’est vraie la rebellion ne pas une bonne choose aussi

[14:20:44] GPAU: Il y a ce que tu pense, Christian. Et il y a aussi ce que les autres penses de toi !

[14:21:00] CC: oui

[14:23:52] GPAU: La police congolaise, tout comme l’armée congolaise, n’ont jamais été des endroits fréquentables par un patriote, depuis les années 60 ! Tu le sais !

Tu as commis une erreur en travaillant pour une police commandée par des bandits politiques. Il faut corriger ce qui peut l’être ! Je crois que c’est cela la vie d’un homme qui veut s’élever ! Et Dieu, qui connaît toute chose, te rendra suivant ce que tu penses, affiches et accomplis.

[14:24:06] GPAU: e que tu penses, affiches et accomplis.

[14:24:33] GPAU: Moi, je suis ton frère qui te conseille pour que tu évites des écueils à l’avenir et que tu aides d’autres à les éviter !

[14:26:23] CC: oui,s’etait une grande erreur et jamais elle ne reproduira plus ainsi que les amis ne commettrons cette erreur ,

[14:27:01] CC: la je dois penser a l’avenir et corriger cette erreur

[14:33:44] GPAU: Je suis content de le lire sous ta plume !

C’est le plus important dans la vie : tirer profit des expériences du passer.

Le congolais aujourd’hui souffre parce qu’il se refuse, en tant que nation, de tirer les conséquences des expériences qui insécuritaires tristes qui on commencé en 1959 déjà, quand mon père prêchais dans le désert, jusqu’à ce que cela nous valle l’exil en Uganga !

[14:35:51] CC: oui merci

[14:42:16] GPAU: De mi 64 à mi 65, nous vécumes hors de notre pays, parce que mon peuple pris pour sorcier celui qui, avec bien d’autres, dénonçaient le mensonge du MNC ! Plusieurs amis politiques de mon père périrent dans cette affaire. Aujourd’hui, à mon tour, je me retrouve hors de mon pays, parce que vomis par mes propres frères de la province Orientale et du Nord-Kivu qui préfèrent composer avec des rebelles, à chaque fois ! Après le molelistes, ils ambrassèrent tour à tour, l’UPC, le RDC et autres, l’AFDL, le Mai-Mai, le M23 et autres !

[14:42:30] GPAU: es, à chaque fois ! Après le molelistes, ils ambrassèrent tour à tour, l’UPC, le RDC et autres, l’AFDL, le Mai-Mai, le M23 et autres !

[14:43:47] CC: vraiment moi aussi

[14:46:22] GPAU: Il ne faut donc pas se faire des illusions ; parce que, très peu de congolais, recherchent la paix et la prospérité. La majorité d’entre nous croit pouvoir construire la paix et la prospérité avec des armes, des viols, des vols, des assinats et des trahisons !

[14:48:26] GPAU: Pendant ce temps, la roue de l’histoire tourne ; et, bientôt, commencera, l’harmaguédon congolais : les guerres des clans, tribus, ethnies, alliances et langues ; dont certains sonnent déjà le glas !

[14:48:38] GPAU: J’ai une obligation : je te quitte !

[14:49:46] CC: merci et a Plus

[14:49:48] GPAU: Trouve un bon boulot et surtout pense à comment rentrer contruire le Congo autrement !

Nous avons une proposition : le Projet 2014 auquel tu peux participer, si tu as l’amour du Congo et le courage indispensable !

[14:51:37] CC: j’ai l’amour du congo et j’ai le courage indispensable.merci

[15:01:16] GPAU: Dans ces conditions, j’espère te voir participer ! Nous ne sommes ni un parti, mais un mouvement qui PROPOSE aux congolais un Etat chrétien, libéral et démocratique sous forme d’une union d’Etats indépendants du Congo ou de l’Afrique Central. Le projet est résumé ici : http://www.paluku.net/2014 et http://projet2014.com

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

Ingénieur civil électricien de l'orientation électronique Président de l'ASBL Echanges Afrique-Europe
Cet article a été publié dans Cultures, Politique, Politique africaine, Politique congolaise, Sécurité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Erreurs à éviter !

  1. graphele dit :

    DM : Bonsoir, j’ai lu tout et suis ravi. Alors y a t il des projets à développer ?
    GPAU : Bien sûr qu’il y a beaucoup de projets à développer pour et dans une pays nanti sur le plan naturel;
    Ce n’est pas aux autres qu’il faut demander quoi faire. Il faut plutôt inventorier nos problèmes, nos soucis, nos difficultés, nos limites, nos misères, d’une part ; et, nos désirs, nos envies, nos aspirations, nos attentes, nos objectifs, d’autres part. Les mettre sous examen, les analyser, ensemble, en tant que nation, nous permettra vite de savoir quoi faire de, avec, pour et dans notre pays.
    DM, que propose-tu ? Vraiment rien ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s